Spécialité culinaire vendéenne : Brioche ou Jambon Mogettes

Spécialité vendéenne Jambon Mogette
Spécialité vendéenne Jambon Mogette

Parcourir la Vendée, c’est aussi être capable de parler de ses plats atypiques. Connaissez-vous la spécialité culinaire le Jambon en Mogettes, la brioche vendéenne ? Savez-vous pourquoi cette spécialité porte encore l’adjectif « vendéenne » ? C’est tout simplement un plat exclusif à cette région.

Ces spécialités culinaires de Vendée portent haut le flambeau de notre patrimoine gastronomique. Avez-vous déjà eu la chance de les goûter ? Une fois que c’est fait, la saveur restera telle une tache d’huile ! Découvrez ces spécialités vendéennes dans cet article et témoignez-en.

Chaque spécialité culinaire vendéenne a un historique

Nos plats possèdent naturellement une célébrité qui dépasse les frontières régionales. C’est le cas de Jambon en Mogettes et la brioche vendéenne. Derrière chacune de ces spécialités vendéenne se cache une histoire que vous ignoriez certainement.

Pour la première, c’est un haricot blanc qui a été connu en France pendant le XVIème siècle, et ce, sous différentes appellations selon chaque région. Par exemple, dans l’ouest du pays, elle était connue sous l’appellation de « mojhette ». Ce nom a été longtemps adopté pour désigner ce haricot. Mais, il s’est vu changer avec le label d’indication géographique protégée que l’actuelle appellation a reçu. Dès lors, l’appellation mojhette de Vendée est reconnue sur toute l’étendue de l’Union européenne.

La deuxième quant à elle, est apparue dans un contexte où les boulangers ont décidé de s’approprier la gâche, le plat emblématique au XIXème siècle. Pour y arriver, ils ont pris bonne résolution de modifier la recette : la pâte est tressée avec les ingrédients principaux tels que la farine, des œufs et du beurre. Pendant la venue des touristes français dans la région vendéenne en 1936, ceux-ci ont découvert le « plat relooké ». Si ce plat a commencé par prendre son essor en cette année, ce n’est qu’en 1949 qu’il a connu sa véritable popularité avec sa vente caritative par l’association des Vendéens à Paris. Depuis ce jour, la brioche que l’on qualifiait de parisienne est baptisée brioche vendéenne.

Comment se font ces recettes vendéennes ?

Le Jambon en Mogettes et la brioche vendéenne sont faciles à faire. Il suffit d’avoir les bons ingrédients.

Spécialité Jambon en Mogette

Vous avez déjà votre haricot sec, du poivre, une gousse d’ail, une carotte, un brin de thym, une feuille de laurier, 20 grammes de beurre demi-sel, une pincée de sel de Noirmoutier ? Maintenant, passez à la cuisine :

  • De la veille au soir, votre haricot est resté trempé dans l’eau non salée ;
  • Laissez cuire le haricot dans l’eau en ébullition pour un temps d’une heure environ avec le laurier, l’ail et le thym ;
  • À la fin de la cuisson, mettez-y du sel et du poivre avant d’ajouter quelques noisettes de beurre demi-sel. (laissez ça en attendant le jambon) ;
  • Faites griller votre jambon (ça ne prend pas du temps) ;
  • Mettez dans du lait pendant une à deux heures avant la cuisson si vous voulez qu’il soit moins salé ;
  • Bon appétit !

Spécialité brioche vendéenne

Spécialité brioche vendéenne

Après avoir réuni tous les ingrédients nécessaires en fonction du nombre de bouches à nourrir (pour une première fois, essayez avec 25 cl de lait), passez aux étapes suivantes :

  • Après avoir fait bouillir votre lait et la gousse de vanille, vous observez une pause le temps que ça soit tiède et, petit à petit vous ajoutez 20 cl de lait au tout ;
  • Mettez de la farine, du sel, des œufs, du sucre et du beurre que vous allez ramollir en de petits morceaux dans une grande terrine.
  • Délayez votre levure de boulangerie dans les 5 cl de lait restant et le tout dans une autre terrine ;
  • Mettez-y de l’eau-de-vie, de la crème fraîche et de l’eau de fleur d’oranger ;
  • Travaillez maintenant le tout après avoir ajouté cette dernière préparation à la pâte ;
  • Couvrez et laissez lever 6 h à un endroit tiède ;
  • Farinez la plaque du four, divisez votre pâte levée en trois boudins et tressez-les sur la plaque avant de laisser lever à nouveau 1 h ;
  • Préchauffez votre four à 180 °C et dorez votre brioche au pinceau avec le jaune d’œuf déjà battu ;
  • Pour finir, enfournez 45 minutes environ et savourez le goût de votre pain, la spécialité vendéenne.

Lorsque vous venez à Vendée, demandez à ramener le Jambon en Mogettes et la brioche vendéenne en souvenir. Ces plats accompagnent des moments heureux de la vie.

Plus d’information sur les Spécialités culinaire en Vendée

1 Trackback / Pingback

  1. Spécialités culinaires Nantaises : Que faut-il manger quand on visite Nantes ? - Agence Web Nantes Loire Atlantique 44

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.