Loading

Presbytère à vendre en Vendée : l’immobilier atypique

Presbytère Vendéen à vendre : Maison très atypique.

La vente d’un presbytère est une démarche délicate qui nécessite une étude minutieuse. En effet, cet immobilier atypique vous demandera de cibler les bonnes personnes. Tous les acquéreurs ne peuvent être intéressés par un presbytère, car généralement, ils rechercheront quelque chose de classique. Toutefois certaines personnes apprécieront au contraire l’originalité d’un tel logement. Cet article regorge de nombreux conseils utiles sur la vente d’un presbytère en Vendée.

Qu’est-ce qu’un Presbytère ?

Chez les chrétiens, un presbytère est un logement destiné à héberger un curé ou un pasteur. Également appelée maison curiale, il est souvent possible de retrouver cette habitation non loin des églises paroissiales, dans des localités spécifiques. Il faut noter que ses qualités architecturales ou son importance amènent souvent à le classer au titre de monument historique.

À ce titre, un presbytère est un logement atypique dont la construction était toujours financée par les paroisses. Aujourd’hui, les presbytères appartiennent aux lois républicaines françaises ou à l’association cultuelle locale. Si un presbytère appartient toujours à une paroisse, il est fréquent de constater qu’en cas de difficultés financières, elle pense à vendre l’habitation.

Déterminer la valeur du Presbytère vendéen

Si vous désirez trouver un acquéreur intéressé par ce logement atypique, il vous faudra en premier lieu estimer sa valeur. Sachez que lorsqu’un presbytère n’est pas encore rénové, il ne sera pas aisé à vendre, car il nécessitera pour l’éventuel acheteur un projet de rénovation important. Par contre, une fois un presbytère rénové et transformé, il vaudra bien plus cher.

En Vendée, un presbytère aménagé pourrait coûter entre 400 000 € à 1 million d’euros. Avant de vendre votre presbytère, vous devrez donc réaliser une estimation immobilière. Seule cette étape vous offrira la possibilité de savoir à quels acheteurs vous allez pouvoir le proposer.

Bien cibler vos acheteurs

Cette étape est cruciale si vous désirez vendre effectivement un presbytère. Les personnes généralement intéressées par ce type de bien sont des acheteurs acquéreurs disposant d’un fort pouvoir d’achat.

Des acheteurs quarantenaires avec un fort pouvoir d’achat

La moyenne des acheteurs des biens de nature atypique se situe autour de 43 ans. La fourchette de 30 à 50 ans est donc celle qui montrerait le plus d’entrain pour les logements atypiques. Il faut présenter une situation personnelle et professionnelle stable pour ce type d’achat.

De ce fait, il vous faudra cibler des personnes en mesure de décaisser de grosses sommes pour cette transaction hors du commun. En outre, pour vendre facilement un presbytère, nous vous conseillons de vous tourner vers les professionnels exerçant dans un milieu intellectuel supérieur. En effet, des études indiquent que cette catégorie socioprofessionnelle correspond à 69 % des acheteurs de biens atypiques.

Trouver les bons arguments de vente

Comme dans toute vente, il est important de savoir mettre en valeur le produit à vendre. Vous pouvez par exemple mettre l’accent sur le fait qu’un presbytère présente une superficie habitable plus vaste. Effectivement, pour vendre aisément un bien atypique, cet argument arrive en première position. Vous pouvez également préciser que le presbytère présente un espace extérieur attractif.

En général, les rénovations de biens atypiques intègrent un jardin ou une terrasse. Cette particularité pourra certainement intéresser, car un jardin en ville sera très apprécié par les acquéreurs potentiels. En gros, il faudra mettre toutes les chances de votre côté pour provoquer le coup de cœur.

Plus d’informations

Communication Vendée