Loading
Le matériel indispensable pour un bucheron

Les outils indispensables pour un bucheron

Pour travailler efficacement le bois, les bûcherons ont besoin d’un arsenal d’outil complet.

Que ce soit des tronçonneuses, des scies ou encore des accessoires de mesures, les bûcherons ont besoin de beaucoup de matériel pour pouvoir travailler dans de bonne condition.

Voici ci-dessous une liste des outils indispensables pour un bucheron :

  • Scies électriques
  • Scies à main
  • Rabots
  • Ponceuses
  • Limes
  • Marteau
  • Maillet
  • Perceuse
  • Visseuse
  • Mètre à ruban
  • Equerre
  • Chevalets de scie
  • Établi

La tronçonneuse

La tronçonneuse fait partie des outils de base du bûcheron. C’est la machine indispensable qui permet de récolter la matière première : le bois

Les tronçonneuses sont ainsi utilisées par les bucherons depuis leurs créations dans les années 50. Elles ont bien évolué depuis, mais le principe d’utilisation reste le même : couper des arbres.

Les différentes scies utilisées par les bûcherons

Presque tous les projets de travail du bois commencent par la découpe. Les pièces les plus belles et les plus intéressantes commencent par des longueurs de bois brutes. Qu’il s’agisse de bois dur comme le chêne ou de bois tendre comme le pin, le bois a besoin d’être déchiré et tronçonné pour commencer à prendre forme. Les scies sont la solution, mais elles existent en différentes formes et tailles. Elles sont également destinées à des tâches de coupe différentes. Voici ce dont vous avez besoin pour commencer à constituer votre collection de scies.

La scie circulaire

La scie circulaire est vraiment l’outil indispensable du bûcheron. Il existe une infinité de marques disponibles, mais elles ont toutes une caractéristique commune. Il s’agit d’une lame ronde ou circulaire remplie de dents acérées qui déchirent le bois. Toutes les scies circulaires sont électriques, bien qu’elles existent en différentes puissances. La plupart sont des outils à fil fonctionnant sur le courant domestique, mais les scies circulaires sans fil ont fait de grands progrès.

Certains considèrent que les scies circulaires sont plus idéales pour la menuiserie brute que pour le travail du bois. Ce n’est pas du tout le cas. Entre de bonnes mains, les scies circulaires coupent des lignes droites et nettes. Cela dépend en grande partie de la lame que vous utilisez.

Il existe trois types de lames de scie circulaire qui ont chacune une utilisation précise :

  • Les lames de déchirure : Elles coupent le matériau dans le sens de la longueur, dans le sens du grain.
  • Lames à tronçonner : Pour scier dans le sens du grain
  • Lames combinées : Conçues à la fois pour la coupe en long et la coupe en travers

La différence entre les lames réside dans la conception de leurs dents. Les lames à refendre ont des dents espacées de façon régulière, tandis que les lames à tronçonner ont des dents décalées. Les lames combinées possèdent les deux types de dents. Si votre budget vous préoccupe, il est préférable d’investir dans une bonne lame combinée équipée de dents au carbure. Il est également nécessaire de comprendre les diamètres des lames. Les lames circulaires commencent à 7 ½ », bien que les lames de 10″ soient courantes, et des diamètres de 12″ sont disponibles pour les grandes coupes de bois dimensionnelles.

Les scies circulaires sont disponibles en deux modèles distincts. L’un est un entraînement direct où la lame est montée à 90 degrés par rapport au moteur et directement sur l’arbre. L’entraînement direct est la scie circulaire la plus courante et la moins chère. Les scies circulaires à entraînement par friction sont conçues pour les travaux lourds. Elles ont toujours les mêmes conceptions de lame, mais la lame est entraînée par un engrenage en amont du moteur.

Pour en savoir plus sur l’histoire de la tronçonneuse et son évolution

Les scies sauteuses

Tout ébéniste débutant devrait investir dans une bonne scie sauteuse. Ces outils électriques sont conçus pour effectuer des coupes complexes qui peuvent être droites, courbes ou sinueuses.

Les scies sauteuses sont complètement différentes des scies circulaires. Au lieu de lames tournantes, les scies sauteuses coupent avec un mouvement de va-et-vient ou de haut en bas. Les lames varient en nombre de dents et en composition. Elles sont utilisées pour couper le métal et le plastique, ainsi que le bois. Les lames à dents fines sont utilisées pour scier les placages, tandis que les lames à dents grossières sont destinées à un travail brut et rapide.

Les scies sauteuses se manipulent facilement d’une seule main. Cela vous permet de tenir solidement votre travail avec votre autre main. Les scies sauteuses découpent joliment de petites pièces complexes. L’une des meilleures applications d’une scie sauteuse est la découpe intérieure, comme un cercle ou un rectangle intérieur. Il suffit de percer un trou pilote et d’insérer la lame.

Les scies à onglets composés

Les scies à onglets composées sont un cran au-dessus des scies circulaires ordinaires. Elles acceptent toujours les mêmes lames à refendre, à tronçonner et combinées que les scies circulaires. Cependant, elles sont fixées à un bras ou à un rail, comme les scies à bras radial qu’elles ont presque remplacées. Les diamètres de lame courants sont de 10 et 12 pouces, mais les scies à onglets composées peuvent être équipées de la plus petite taille 7 ½ ». Pour une scie à onglet, il faut toujours utiliser une lame de scie à tronçonner de qualité.

Ces scies électriques sont des outils exceptionnellement polyvalents. Elles ont remplacé la boîte à onglets et la scie à dos standard dans la plupart des ateliers. Les débutants constatent que les scies à onglet électriques réalisent des coupes beaucoup plus précises pour les onglets, les biseaux et les angles composés. Elles sont facilement réglées sur des angles standard comme 22 ½, 45 et 90 degrés, mais elles peuvent être ajustées pour tous les angles intermédiaires. Cela inclut les coupes à gauche et à droite.

La scie sur table

La plupart des menuisiers débutants investissent dans une scie sur table dès le début de leur activité. Les scies sur table produisent des coupes qui ne sont pas faciles à réaliser avec d’autres types de scies. Elles sont conçues comme des scies circulaires inversées dont la lame est exposée sous la table ou le plan de travail. La profondeur et les angles de la lame sont facilement réglables pour plus de précision.

Il existe trois versions principales de scie à table. Toutes trois conviennent aux menuisiers débutants. Tout dépend de la taille du travail que vous allez effectuer et de l’endroit où vous vous trouvez. Vous pouvez opter pour une scie à table fixe qui reste dans un seul atelier ou pour une scie portable qui peut être rangée. Ce sont vos choix de scies à table :

Les scies à table de type armoire sont lourdes et conçues pour rester en place. Leur nom vient du fait que leurs moteurs sont enfermés dans une armoire inférieure et que la lame est entraînée par un système de courroie et de poulie. Elles sont excellentes pour tous les travaux, du sciage du bois à la découpe de panneaux. De nombreux débutants choisissent une scie à table à coffret comme pièce maîtresse de leur atelier.

Les scies sur table d’établi sont plus légères. Elles sont conçues pour être portables, ce qui les rend parfaites pour être déplacées d’un endroit à l’autre et pour être rangées de manière pratique lorsqu’elles ne sont pas utilisées. La plupart des scies à table d’établi sont à entraînement direct. Cela leur permet de rester compactes, mais elles ont tendance à être bruyantes.

Les scies à table pour entrepreneurs sont les modèles les plus compacts. Les entrepreneurs du bâtiment les préfèrent pour une coupe rapide et facile sur les chantiers où le temps et l’espace sont comptés. Les scies à table pour entrepreneurs sont également économiques, ce qui en fait un bon choix pour les débutants qui s’initient à leurs tâches.

Scies à main

Les scies à main auront toujours leur place dans l’atelier de chaque menuisier. Les scies à main sont si simples et si faciles à utiliser pour les travaux rapides ou lorsque des coupes détaillées et précises sont nécessaires. Ce qui est bien avec les scies à main, c’est qu’elles ne sont pas encombrantes, qu’il n’y a pas de cordons encombrants ou de piles qui s’épuisent. Les scies à main sont toujours prêtes à l’emploi, et elles ne sont pas chères.

Les scies à main existent depuis des centaines d’années. Il s’agit essentiellement d’une lame d’acier dentée munie d’une poignée en bois conçue pour glisser d’avant en arrière et couper le travail. Mais l’utilisation d’une scie à main est bien plus complexe que ne le pensent la plupart des débutants. Voici quelques modèles de scies à main à considérer :

  • Scies à main déchiqueteuses : Coupe dans le sens du grain du bois
  • Scies à main à coupe transversale : Coupe en travers du grain du bois
  • Scies à main combinées : Peut faire à la fois des coupes en long et des coupes en travers
  • Scies à dos : Lames rectangulaires avec dos renforcé pour les coupes d’onglets.
  • Scies à main pour carcasses : Scies à dos plus grandes et plus robustes
  • Scies à chantourner : Comme les scies sauteuses et les scies à ruban pour les coupes courbes.
  • Scies à queue d’aronde : Pour les travaux de finition en queue d’aronde
Communication Vendée
Les derniers articles par Communication Vendée (tout voir)