Loading
Verification generale periodique

Vérification générale périodique des appareils de levage

La sécurité des personnes et des biens avec une VGP des appareils de levage

Pour une entreprise évoluant dans le domaine des travaux publics ou de la manutention, il existe certaines obligations concernant les engins utilisés. C’est le cas de la vérification générale périodique des appareils de levage en vue de contrôler leur état.

Il est donc important de tout mettre en œuvre pour réaliser ledit contrôle selon la procédure. Cet article vous donne toutes les informations nécessaires sur la VGP.

Qu’est-ce qu’une VGP et quel est son but ?

Rendue obligatoire par l’arrêté du 1er mars 2004, la vérification générale périodique consiste en un contrôle de l’état des différents engins et équipements de travail. Ledit arrêté prévoit que le chef d’établissement désigne des personnes qualifiées et rend accessibles les équipements pour effectuer les vérifications.

Pour ce qui est des appareils de levage, il s’agit entre autres des équipements non incorporés à une machine, à un tracteur ou à un autre matériel. C’est donc le cas de la ventouse, de l’élingue, du palonnier, de la pince auto-serrante, de la clé de levage, etc.

Le but d’une telle manœuvre est de s’assurer de la conformité des équipements aux normes en vigueur. Il est question d’un véritable contrôle technique permettant de déceler la moindre défaillance susceptible d’entraîner de graves problèmes.

Toutefois, il est important de souligner qu’une vérification générale périodique ne saurait en aucun cas se substituer à la maintenance régulière des appareils de levage.

Quelle périodicité pour les contrôles des appareils de levage ?

Afin de déterminer à quelle fréquence devra se faire la vérification des appareils de levage, il est opportun de se référer à la loi l’ayant instituée. Ainsi, conformément aux dispositions des articles 23 et 24 de l’arrêté du 1er mars 2004, les appareils et accessoires de levage doivent faire l’objet d’une vérification générale tous les 12 mois.

Cependant, une nuance doit être faite en ce qui concerne les appareils de levage soumis à des déplacements fréquents dont les parties importantes ne nécessitent pas de montage ou de démontage ni l’installation de supports particuliers.

Ceux-ci sont soumis à une périodicité de 6 mois, c’est le cas des grues auxiliaires de chargement sur véhicules, des bras ou portiques de levage par barres amovibles, des hayons élévateurs, des engins de terrassement équipés pour le levage, etc.

Pour ce qui est des appareils de levage nécessitant la force humaine pour le fonctionnement, la périodicité de vérification est de trois mois.

Quels sont les contrôles à effectuer lors de la vérification ?

La vérification générale périodique des appareils de levage doit être effectuée par une personne habilitée. Lors du contrôle elle prendra ainsi en compte l’ensemble des informations relatives aux engins notamment la marque, le modèle ou encore le nombre d’heures au compteur.

Pour cela, les propriétaires doivent tout mettre en œuvre pour fournir au vérificateur toutes les données importantes concernant les engins. Le vérificateur doit pouvoir avoir accès au manuel d’utilisation des engins, au carnet de maintenance comprenant les inspections, au certificat de conformité, etc.  

De même, le professionnel procède à la vérification du bon fonctionnement des appareils en réalisant des essais. Il s’assure du bon état des freins, des pneus, des charges de levage, des éléments de protection (fixation, ancrage), etc.

Une fois la vérification générale terminée, le vérificateur produit un rapport détaillé qui est remis à l’établissement contrôlé. Cela permettra au chef de prendre les dispositions nécessaires pour maintenir les appareils en bon état et respecter la conformité.

Ainsi, pour assurer la sécurité des personnes et des biens et garantir une disponibilité du parc matériel, il est essentiel de faire appel à des professionnels de la vérification générale périodique pour les appareils de levage

Plus d’information

Communication Vendée
Les derniers articles par Communication Vendée (tout voir)