Loading

Comment se faire connaître lorsque l’on est rédacteur web ?

Le métier de rédacteur est composé de salariés d’entreprises privées ou publiques, mais également de rédacteurs web freelances qui travaillent à la mission. Leurs clients sont des agences digitales, des courtiers en rédaction web qui cherchent des contrats pour leur équipe de rédacteurs, ou des entreprises classiques spécialisées dans la vente sur internet, le blogging, le marketing digital et qui désirent augmenter leur visibilité sur le net.

Le statut du rédacteur web freelance
On ne le répètera jamais assez, le rédacteur web freelance est avant tout un chef d’entreprise. Il assure à la fois le rôle de commercial, de technicien de l’écriture, de comptable et de conseiller auprès de sa clientèle. Si de nombreux rédacteurs web pensent que le métier se limite à la rédaction, il ne faut jamais oublier que le statut de freelance (peu importe que l’on soit en microentreprise ou en SARL) implique de se faire connaître pour espérer trouver ses premières missions puis des missions à suivre sur le long terme.

Voilà pourquoi le rédacteur web doit être polyvalent et surtout formé aux différentes étapes professionnelles qui l’attendent au quotidien.

Les bases de la communication en rédaction web

Derrière le rédacteur web se cache un humain. Comme le magazine du rédacteur web bien dans ses baskets, RédactionZen, le précise dans son guide métier, le rédacteur et la rédactrice web doivent posséder de solides bases en communication afin de décrocher leurs premières missions.

Assurer sa présence sur les réseaux sociaux

Voilà une étape la plus facile à mettre en place. Il suffit de se créer un compte, de publier régulièrement et… rien ! Il ne se passe rien. « Mais qu’ai-je bien pu louper ? »

Sachez que si le rédacteur reste bien au chaud dans son compte Facebook ou LinkedIn et qu’il n’effectue aucune interaction avec les autres internautes, celui-ci se retrouvera rapidement à errer seul dans un compte désespérément vide de commentaires et de réactions.

Voici quelques techniques pour sortir du lot :

  • s’inscrire sur des groupes Facebook ou LinkedIn (les 2 plateformes privilégiées des rédacteurs web) de sa thématique de prédilection pour nouer des premiers contacts ;
  • poster régulièrement des contenus qui peuvent interpeler, convaincre, faire rire, irriter ;
  • rédiger également du contenu qui apporte une valeur ajoutée au lecteur et qui montre son expertise ;
  • vérifier que le texte à publier ne contient pas de fautes d’orthographe ;
  • devenir leader dans son domaine et se démarquer.

Il existe de nombreux groupes où se trouvent des propositions de missions. Il faut bien se lancer un jour n’est-ce pas ?

Créer son portfolio plutôt qu’un simple CV

Le portfolio est composé d’un CV, d’un texte de présentation et d’exemples de textes rédigés. Un rédacteur débutant doit donc passer du temps à rédiger des textes qu’il intègrera dans son portfolio et qui lui serviront, en quelque sorte, de carte de visite professionnelle.

Quoi de mieux qu’un bon exemple pour montrer son expérience et prouver que l’on est à même de réussir la mission ? Un professionnel du secteur appréciera un texte riche en informations, bien rédigé et qui apporte un plus au lecteur.

Découvrir le site RédactionZen

Comment faire pour communiquer sans portfolio : le texte test

Il est toujours possible de communiquer sans portfolio, mais, sauf à connaître l’interlocuteur, ce dernier demandera dans la plupart des cas soit des exemples de textes, soit la rédaction d’un texte test.

C’est ici qu’arrive le piège du texte test !

Le rédacteur en recherche de rédaction de contenus va s’atteler à trouver des missions sur des sites spécialisés ou des groupes Facebook. Il va ensuite adresser, en tout premier lieu, son CV. Il sera ensuite sûrement contacté pour rédiger un texte test qui validera le début de la collaboration.

Ce n’est pas parce que le rédacteur ou la rédactrice web passe un test qu’il ou elle ne doit pas être payé ! Si le client est correct, il doit absolument régler éventuellement en minorant légèrement le prix, mais il doit régler la rédactrice. Il ne faut jamais accepter de travailler pour rien.

Créer son site web de rédacteur web

Une solution intéressante, mais qui demande du temps (et aussi parfois de l’argent) est de créer son propre site web. SI le rédacteur a suffisamment de connaissances en informatique, pourquoi ne pas réaliser soi-même son site internet et d’y commencer la rédaction régulière d’articles de blog en sélectionnant, par exemple, différentes thématiques qui seront regroupées en catégories de blog ?

Cette solution permet de présenter des textes qui évoluent dans le temps. Si de bonnes techniques de référencement sont mises en place et ainsi servir l’apparition du site dans les pages de résultats de Google et donc, de faire connaître le rédacteur web.

Attention, Google aime les publications régulières, les futurs clients du rédacteur web également. Un rédacteur digne de ce nom ne doit jamais promouvoir son site internet si celui-ci n’est pas à jour, correctement rédigé et attractif.

Comme nous venons de le voir, la communication d’un rédacteur web demande patience et longueur de temps. Celle-ci nécessite de lui consacrer des heures à la mettre en place.

Un bon rédacteur qui a suffisamment de textes à présenter, est régulièrement présent sur les réseaux sociaux, communique et affiche un site web ou un portfolio bien garni a généralement peu ou pas de problème à trouver des missions.

Communication Vendée
Les derniers articles par Communication Vendée (tout voir)