Loading

Un pays avec de larges opportunités commerciales : Madagascar

A la recherche d’un pays aux multiples opportunités d’investissement ? Les portes de La Grande Île s’ouvrent à vous.

Toutefois, avant de vous lancer, vous devez découvrir tous les potentiels du pays afin de tirer profit des différents contrats que vous allez signer avec vos différents partenaires.  

Pourquoi investir à Madagascar ?

Celle-ci est probablement la première question que se pose un investisseur. Ainsi, nous vous présentons 5 bonnes raisons d’investir à Madagascar.

Un pays au libre échange

Étant une île aux portes de l’Afrique et au cœur de l’océan Indien, Madagascar offre de nombreuses opportunités économiques et commerciales. En effet, La Grande Ile est membre de plusieurs communautés internationales, dont la SADC, le COMESA…

Ce qui lui permet de favoriser ses échanges régionaux et internationaux. Madagascar dispose aussi d’un accès facile aux marchés européens et américains, car elle est membre de l’AGOA, de l’APE, ce qui est une grande opportunité pour les exportations, et différents échanges commerciaux.

Un pays avec une richesse diversifiée et exploitable

Madagascar est un pays potentiellement riche. En effet, tous les secteurs d’activités sont exploitables : agriculture, tourisme, élevage, textile, infrastructure, artisanat, mine, TIC, énergies renouvelables, industrie alimentaire, etc. De plus, une grande superficie est encore disponible pour monter une affaire.

Nombreuses sont également les ressources mises à la disposition des bailleurs : agricoles, halieutiques, énergétiques, textiles, pétrole, produits de rente… Et ils sont à la fois destinés à l’exportation. L’île possède aussi une biodiversité unique au monde sur une terre vaste et fertile. Le climat est également favorable, ce qui est un atout majeur pour investir.

Une main d’oeuvre qualifiée et à bon prix

13,4 millions de la population malgache est active selon les statistiques de 2018. La main-d’œuvre à Madagascar est non seulement jeune et qualifiée, mais elle dispose aussi du sens du travail et du professionnalisme. En plus, le coût de la main d’œuvre est accessible aux investisseurs. Quant aux consommateurs malgaches, il faut savoir qu’ils ont un profil dont le PIB par habitant reste faible (1 640 USD en 2021 selon le FMI).

Des mesures fiscales attractives

Les conditions fiscales à Madagascar sont intéressantes, notamment pour les gros investisseurs. Par exemple, pour les zones et entreprises franches, l’IR (impôt sur le revenu) est réduit à 10%. Il existe aussi une exonération d’impôt durant ce que l’on appelle la période de grâce. Elle dure 15 ans pour les zones franches, 5 ans pour les entreprises franches industrielles et 2 ans pour les entreprises franches de service.

Une île au coeur de l’océan indien : une situation stratégique

L’accessibilité est également un point important pour se lancer dans des activités commerciales. C’est le principal atout de Madagascar, car étant une île, elle est desservie par 5 aéroports internationaux et 11 ports maritimes. Ainsi, les réseaux long courrier et régional facilitent grandement les échanges.

A part les compagnies malgaches, de nombreuses compagnies étrangères desservent le pays, dont Air France, Air Austral, Turkish Airlines… Côté maritime et fluvial, Madagascar a comme porte d’entrée le port de Toamasina. Le second est le port d’Ehoala situé à Taolagnaro. 5 terminaux à conteneurs sont aussi opérationnels pour l’importation ou l’exportation des produits et marchandises. 

Quelques idées d’activités à Madagascar

Vous avez pris connaissance des différentes raisons d’investir à Madagascar, mais vous ne savez pas encore dans quel domaine d’activité vous lancer ? Dans les paragraphes qui suivent, nous avons déniché pour vous trois propositions qui pourraient vous intéresser.

Étant investisseur, vous pourrez même devenir parrain enfant à Madagascar afin de viser les ODD (Objectifs de développement durable) des Nations Unies.

1.     Investir dans le web

Madagascar a bien évolué dans le domaine technologique. La téléphonie mobile et l’internet sont ainsi des secteurs en plein essor dans la Grande Ile. En effet, le taux de pénétration de la téléphonie mobile est à 45.63% en 2019, tandis que celui d’internet est à 11.6% pour la même année. Ainsi, on a dénombré 2,9 millions d’utilisateurs d’internet mobile dans toute l’Île.

Soit une hausse de 7.73% par rapport à 2018. Autrement dit, investir dans la NTIC à Madagascar se présente comme une belle opportunité. De plus, le réseau de fibre optique existe désormais sur l’Ile.

2.     Créer une entreprise de vente textile

Les investisseurs peuvent effectivement gagner de l’argent à Madagascar dans le marché du textile. D’ailleurs, c’est ce que font les zones franches. En effet, vous avez l’embarras du choix en ce qui concerne les matières premières. Réputées pour leur qualité, elles peuvent être issues des fibres animales ou végétales : coton, sisal, cuir, etc.

Ce sera en plus l’occasion de découvrir le savoir-faire des artisans malgaches. De plus, les T-shirt, veste en coton, tricot/crochet font l’objet d’exportation depuis des années.

3.     Ouvrir des associations / ONG à vocation humanitaire

Parallèlement aux activités économiques et commerciales, il est effectivement envisageable de se lancer dans des activités à vocations humanitaires et sociales à l’instar de l’ACF (Action contre la Faim), de l’AVSF (Agronomes et vétérinaires sans frontière), etc.

Sinon, les projets financés par ces organismes internationaux visent à améliorer les conditions de vie des locaux afin qu’ils puissent s’émanciper et participer activement au développement économique du pays. Les investisseurs seront également gagnants sur le long terme, car non seulement le profil du consommateur local sera amélioré, mais le pouvoir d’achat des bénéficiaires sera également rehaussé.