Loading
location meublée non professionnelle

Pourquoi devez-vous investir dans une location meublée non professionnelle ?

L’immobilier est un secteur rentable qui attire du monde. Pour y investir, différentes alternatives sont possibles. L’une d’elles est la location meublée non professionnelle (LMNP) qui présente de nombreux avantages.

Si vous hésitez à l’adopter, nous vous invitons à découvrir dans ce billet les raisons pour lesquelles vous devez faire ce choix.

La LMNP : qu’est-ce que c’est ?

Très avantageux, c’est un investissement qui permet d’acquérir un bien meublé en percevant des revenus locatifs non imposés.

Elle concerne les logements meublés dont les revenus locatifs annuels ne dépassent pas 23 000 euros, ou 50 % des revenus globaux annuels du propriétaire.

Les conditions à remplir pour adopter la LMNP

Vous devez remplir un certain nombre de critères pour profiter des avantages liés au statut LMNP. Il s’agit notamment de :

  • L’achat d’un logement meublé ;
  • L’investissement dans une résidence neuve de services, afin de récupérer la TVA ;
  • La signature d’un bail commercial avec un gestionnaire de résidence ;
  • La non-inscription en tant que loueur de meublés professionnels (LMP) au registre du commerce et des sociétés (RCS).

Enfin, vous ne devez pas avoir touché des revenus locatifs de plus de 23 000 euros sous le régime LMNP, ou équivalents à plus de 50 % de vos revenus globaux.

Les avantages fiscaux de la LMNP

avantages fiscaux de la LMNP
avantages fiscaux de la LMNP

La LMNP permet de bénéficier de nombreux avantages fiscaux. Il est possible d’investir en LMNP en France depuis 1949. Il vous permettra notamment d’obtenir :

  • L’amortissement de votre bien sur des dizaines d’années. Autrement dit, vous pourrez chaque année en fonction de son usage et de son usure, calculer sa dévalorisation ;
  • La déduction des charges relatives aux intérêts de votre emprunt et à la gestion ;
  • La récupération d’une TVA de 20 % en cas d’investissement dans une résidence neuve ;
  • Des revenus mensuels réguliers sur une longue période (9 ans).

Les différents régimes LMNP

Si vous optez pour une location en LMNP, vous aurez la possibilité de choisir un régime réel ou un régime micro-BIC.

Le régime micro-BIC

Il s’applique aux locations saisonnières, à usage temporaire, ou à usage de résidence principale dont les revenus annuels sont de 72 600 euros au maximum. En l’adoptant, vous bénéficierez d’un abattement forfaitaire de 50 %.

Toutefois, il convient de préciser que ce pourcentage est de 71 % pour la location de chambres d’hôtes et meublés de tourisme dont le plafond du régime micro-BIC est de 176 200 euros. D’ailleurs, vous pouvez visiter ce site pour avoir plus d’informations sur le sujet.

Le régime réel

Si vos recettes locatives annuelles sont inférieures à 72 600 euros, vous pouvez choisir le régime micro-BIC ou le régime réel. Dans le cas contraire, le régime réel vous sera systématiquement appliqué. En d’autres termes, vous n’avez pas la possibilité d’opter pour le régime micro-BIC, si vos revenus annuels dépassent 72 600 euros.

Par ailleurs, il convient de préciser que ce montant seuil est plutôt de 176 200 euros dans le cas spécifique des locations de chambres d’hôtes et meublés de tourisme.

Enfin, contrairement au régime micro-BIC qui implique un abattement de 50 %, le régime réel permet de calculer le bénéfice imposable en déduisant l’ensemble des charges locatives des revenus locatifs. En revanche, il implique plus de contraintes administratives.

Investir dans l’immobilier : cinq conseils

Les villes françaises où investir dans l’immobilier en 2022

Quel type de prêt pour financer son investissement immobilier ?